2013

Le boeuf Miyabi aux couleurs de la Bretagne

Le 20/11/2013

 

Lorsque l'on parle des animaux Wagyu. C'est imparable, les questions les plus récurrentes concernent le massage à la bière !!

 

Alors pourquoi les massages : d'abord pour casser l'ennui des animaux casés dans des logettes au Japon et pour étirer les muscles.

La bière ou le Saké : après en avoir fait le test, nos animaux boudent ces boissons !! L'ajout de ces boissons aurait des vertus sur la tendreté de la viande... d'autres proposent du vin rouge bio...

 

Nous avons accueilli un éléveur de Wagyu de la région de Kyushu récemment. Ces pratiques l'ont fait évidemment sourire. Mais de France, nous retenons bien souvent que ce folklore japonais.

 

Et qu'en est-il du boeuf Miyabi, le wagyu « made in Breizh » ?

 

La Bretagne est une riche région agricole et s'illustre en particulier dans la production cidrière.

Traditionnellement, le marc de pomme, produit résultant du pressage des pommes était donné aux bovins pendant la saison du cidre.

Le marc possède quelques intérêts zootechniques avec une bonne valeur énergétique, des minéraux tels que phosphore calcium et potassium, riches en matières cellulosiques et pectiques, contient des anti-oxydants naturels... son inconvénient est sa pauvreté en matière azotée , raison pour laquelle il fût délaissé.

Animé par une volonté d'innover, de produire avec originalité, en pronant les produits locaux et en mettant la Bretagne en avant, introduire dans la ration de mes boeufs du marc de pomme nous semblait une évidence. De plus, faut-il rappeler que les vaches ont naturellement un goût prononcé pour les pommes et le marc. Elles en sont simplement folles !!!

Le marc de pomme frais étant un produit très instable et conservant mal, nous avons choisi de l'utiliser sous-forme déshydratée. Ainsi, nous pouvons en agrémenter la ration tout au long de l'année.

Kennavo


Délégation japonaise en visite

Le 4/11/2013

 

Nous avons reçu une délégation japonaise composée d'entreprises agroalimentaire de la région de Kyushu. Des producteurs d'oeufs, de canards, de lait.... et même un producteur de boeuf wagyu. Les visites d'exploitations et d'entreprises bretonnes étaient encadrées par le pôle de compétitivité Valorial et faisaient suite aux relations établies avec l'association Bleu-Blanc-Coeur. La délégation japonaise a pu découvrir la culture de lin et son utilisation au niveau de l'exploitation. Bien que la visite se focalisait sur l'élevage de porcs BBC et de viande limousine, notre élevage de boeuf Miyabi a retenu l'attention de nos visiteurs. En effet, la ration des boeufs intégrant le lin extrudé procure une excellente qualité nutritionnelle du gras intra-musculaire. Notre pratique a suscité beaucoup d'intérêts et une application au Japon pourrait être envisagée.

Nous avons aussi beaucoup échangé avec l'éleveur de wagyu sur l'alimentation, les conduites d'engraissement, les résultats sur les carcasses... Nos approches sont diamétralement opposées puisqu'au Japon, la production de boeuf wagyu est très dépendantes des importations de matières premières (Australie, USA). En effet, 95 à 100% de la ration provient de l'extérieur. Les terres sont essentiellement réservées à la riziculture et aux maraîchage. Les échanges sont constructifs et nous restons en contact avec cet éleveur.

 

Miyabi-gyu à Paris !!

Le 29/10/2013

 

Notre boeuf Miyabi est désormais disponible à la boucherie de Mr Hugo Desnoyer au 28, rue du Docteur Blanche, Paris. Et nous en sommes pas peu fièrs !!

Mr Desnoyer et son équipe sauront exploiter tous les morceaux et vous concoctent déjà quelques surprises. Alors n'hésitez pas : Allez-vous régalez!!!

 

★ Hugo Desnoyer

 

Olivier Marie du blog culinaire Goût d' Ouest

Le 8/ Octobre/2013

 

Olivier Marie, journaliste culinaire indépendant breton du blog «  Goût d' Ouest », nous a rendu visite le 3 octobre afin de mieux comprendre notre démarche et de faire la lumière sur la micro-filière du boeuf Miyabi en France.

Notre homme est un journaliste de terrain, très professionnel et perfectionniste jusqu'à prendre des risques pour capturer le bon cliché. Mais nos petites vaches noires se sont habituées aux visites, aux flashs et aux caméras et il faudra d'autres postures pour les impressionner !!!!

 

Voici en lien son blog où O. Marie résume parfaitement notre histoire. Merci et à bientôt.

 

 

Goût d' Ouest

 

Un éleveur, une viande de légende, un Chef

Le 3 octobre 2013

 

Notre projet, c'est aussi une aventure humaine, jalonnée de rencontres. Partageant cette même passion, Julien Lemarié, le Chef étoilé de Rennes de l'établissement Le Coq-Gadby en est un bel exemple.

Le Chef, qui met un point d'honneur à travailler avec des producteurs locaux, avait réuni médias locaux, journalistes culinaires et nous-mêmes autour d'une dégustation de viande de boeuf Miyabi.

 

Alors, pourquoi une viande de légende ? Certainement pour sa texture et saveur sans équivalent dans sa catégorie, mais peut-être aussi parce que la qualité du produit provient d'un mode d'élevage particulier ( massage ? ajout de bière ?....), d'une conduite alimentaire spécifique aux boeuf Miyabi et secrètement bien gardée. On saura que le mélange comporte du lin extrudé........mais chut, pas un mot de plus!!!!

 

Pour en découdre avec la légende et pour pouvoir enfin approcher ces stars, l'exploitation se situe à 40 minutes du restaurant LeCoq-Gadby. Venez nous voir.

Ci-joint un article du Ouest France du 3 octobre 2013.

 

La ration d'engraissement des Miyabi-gyu

 

Le 20/Septembre/2013

 

 

 

 

La ration des boeufs Miyabi-gyu est un savant mélange céréalier que m'a fourni Mr Takeda ( Hokkaido). Cependant, certaines matières premières couramment utilisées au Japon sont moins disponibles en Europe. Avec des techniciens spécialisés en nutrition animale, nous avons substitué certains ingrédients tout en respectant l'équilibre protéine-énergie- minéral et vitamines. Le lin extrudé à pris une bonne part dans la ration d'engraissement.

 

 

Parti d'une initiative personnelle, nous avons choisi le lin tout simplement pour des raisons de soucis de santé de nos clients et pour contribuer à diminuer les rejets de méthane dans l'environnement de nos bovins( de l'ordre de – 30% par rapport à une ration classique).

Sur la carcasse de notre premier Wagyu fût réalisé un profil d'acides gras. Les résultats d'analyse de notre viande sont très satisfaisants et totalement conformes au cahier des charges de l'association Bleu-Blanc-Coeur.

Bleu-Blanc-Coeur est une association française qui organise grâce à une démarche de filière et un cadre scientifique solide, une agriculture à vocation santé. Elle fait la promotion de l'enrichissement en Omega3 des produits alimentaires par des sources végétales dont le lin fait partie.

Nous souhaitons vous faire partager les résultats d'analyse.

Notre ration est accessible, n'hésitez pas à nous contacter pour l'utiliser.

 

 

Veuillez trouver ci-joint les résultats du laboratoire Invivo Labs sur le profil en acides gras de la viande de bœuf Miyabi-gyu.

 

Ci-dessous, le cahier des charges  BBC viande bovine :

 

 

Viande Classique

Viande Bleu-Blanc-Cœur*

(en % des AG totaux)

Valeur 
courante

Cible

Tolérance

Commentaires

LA/ALA

7

4

5

Equilibré

ω 6 / ω 3

6

3

4.5

Equilibré

AGS / ALA

250

70

100

Equilibré

 

 

Et voici les résultats extrait du bon :

-          LA/ALA : 3,3

-          W6/W3 : 3,0

-          AGS/ALA : 59

 

Le résultat est bon, les 3 critères du cahier des charges BBC sont à la cible.

 

 

 

De nouveaux élèves à l'Earl Miyabi

Le 15/septembre/2013

 

Gourmet est 7 fois Papa depuis la fin Août. Nous avons eu 6 petites femelles et 1 veau mâle. Ils pèsent entre 20 et 25 kg. Les vêlages se sont bien passés. Les vaches, malgré une mamelle de petite taille s'avèrent être de bonne laitières et sont très maternelles.

4 années de patience pour arriver à ce résultat : des embryons, sont devenus veaux, puis petit taureau et petites génisses qui une fois accouplés ont donné naissance à nos premiers veaux issus de reproduction naturelle. Ces veaux sont généalogiquement identifiés afin d'isoler les lignées génétiques pour les futurs accouplements.

 

Le Festival d'Evron

Le 30-31/Août- 1/septembre

 

Etaient présentés Gourmet, Galette et Godzilla notre miyabi-gyu quasi fini et pesant 739 Kg.

Nous avons présenté Godzilla à la tribune d'honneur et nous avons reçu 3 prix d'honneur de présentation.

La quiétude des animaux fut apprécié.

Juste à côté, notre petit stand de dégustation a connu un réel succès et des pics de fréquentation quand la plancha faisait crépiter le gras de la viande. Le public, d'abord hésitant mais tout de même curieux s'adonnait à la dégustation. Il est vrai que le persillé sur les morceaux présentés intriguait beaucoup car pas habitué à ce visuel. Le résultat est sans appel : ce goût fondant unique, ces saveurs de beurre salé, ces textures moelleuses en bouche ont surpris notamment dans les morceaux « moins nobles ».

Etant donné le caractère spécifique du produit, il me semblait évident de le faire présenter par des professionnels experts en la matière. Ce sont les chefs cuisiniers Mr Julien Lemarié du Coq-Gadby ( restaurant étoilé de Rennes) et Mr Sébastien Lefort ( chef cuisinier dans l'exécutif du groupe Alléno 3 fois étoilés) qui par leur conseils culinaires ont permis d'exprimer tout le potentiel gustatif de ce produit atypique au public.

Une cuisson maîtrisée et une fleur de sel tout simplement.

Une micro filière tenait place autour du boeuf Miyabi où tous les acteurs étaient réunis : le producteur, le boucher les cuisiniers et finalement les consommateurs. 

Evron restera pour nous une date clé :l'aboutissement de 4 années de travail et le début de nouveaux défis.

Je voudrais remercier en particulier le président du Festival Mr Jean-Yves Renard qui nous a permis de saisir cette grande opportunité de présenter et de promouvoir ces petites vaches japonaises dans le berceau français de la Viande. Nous garderons un très bon souvenir d'Evron et c'est avec plaisir que nous reviendrons. 

 

Fabio

Le 28/08/2013

 

C'est avec grand plaisir et une certaine fierté que nous voulons vous présenter Fabio, un garçon de 21 ans, passionné de la culture japonaise et de la viande Wagyu. Fabio, très animalier, s'occupe de nos wagyus avec passion. Nous nous sommes rencontrés lors de la foire de Rennes et notre passion commune nous a réuni. Il véhicule tout à fait les valeurs de l'EARL Miyabi que sont élégance et tradition. Merci à toi Fabio pour ton engagement et ta bonne humeur.

Voici en lien un aperçu de la conviction de Fabio pour mettre en avant la race Wagyu. Il vous montre le Japon et sa culture à l'état pure.

 

Mettre vidéo YOU TUBE de Fabio

Premier abattage, premiers résultats

12/Août/2013

 

Le Festival de la Viande d'Evron approchant, l'heure du premier sacrifice est arrivé. Notre premier animal Wagyu a été abattu aux établissements de la SVA (Vitré) situés seulement à 15 Km de notre exploitation. Un soin tout particulier fût donné lors des différents postes de la ligne d'abattage. Entre autres certaines techniques d'émoussage et de coupe ont été ordonnées spécifiquement afin de limiter les pertes et surtout d'optimiser le maturation de la carcasse. Pesée fiscal 417 Kg, classement R-5. (sans surprise ! ).

Un échantillon prélevé sur la bavette de flanchet sera analysé pour donner un profil d'acides gras de la viande.

Nous avons laissé se ressuyer la carcasse quelques jours avant de l'observer en frigo.

 

Et c'est accompagné de prestigieux chefs étoilés ( Julien Lemarié de Le Coq- Gadby Rennes, Sébastien Lefort du groupe Alléno,..), grands connaisseurs de ce type de viande, que nous sommes allés constater le persillé.

Le fruit de 4 années de travail se dessine derrière l'incision faite au niveau de la 5ième côte.

Non sans certaine émotion, la coupe a dévoilé la vue saisissante du persillé tant attendu et tant recherché. Le visuel, hors du commun, nous donne pleine satisfaction. Ce premier résultat est vraiment à la hauteur de nos espérance voire plus.

Prochaine et dernière étape : les tests de cuissons et de qualités gustatives.....

Nous vous donnons donc rendez-vous à Evron.

 

Récolte du lin

17/Juillet/2013

 

La deuxième semaine de juillet presque caniculaire a fait mûrir le lin en quelques jours. Les tiges bien sèches et des journées à taux d'hygrométrie inférieur à 40 % sont les conditions idéales pour moissonner le lin. La moissonneuse-batteuse, coupe affûtée et réglages peaufinés, a permis de récolter notre culture : rendement satisfaisant de 25qx/ha. Initialement prévu vers la mi-août, cette année nous a démontré que cette culture peut-être très capricieuse au stade récolte.

La paille, pressée en round baller, me servira en paillage pour mes futures plantations de haies bocagères.

 

4/juillet/2013

 

Avec une équipe de techniciens, nous avons échographié nos animaux Wagyu au niveau de la première côte. Cette technique, très répandue aux USA, permet de visualiser le niveau de persillé dans la viande sur un animal vivant. Cela permet donc de s'assurer de la qualité du produit avant l'abattage même de l'animal. 

Néanmoins, n'étant qu'au stade d' expérimentation, l' interprétation de l'échographe ne se fait que visuellement. Afin de lever toute ambiguïté et dans un souci d'impartialité, un logiciel installé sur l'échographe donnera une « note de gras intra-muscullaire ».

A titre de comparaison, nous avons réalisé des échos sur des limousins sous même régime alimentaire. L'effet race est indiscutable. Le persillé est nettement plus élevé sur les Wagyu que sur les limousins. Voir les echographies ci-joints ( noir=muscle ; blanc=gras)

 

Ces premiers résultats sont très satisfaisants et assurent que nous sommes sur la bonne voie.

 

Le Lin en fleur

20/Mai/2013

 

Comme promis, nous revenons avec quelques clichés de notre lin au stade de la floraison. Le lin a commencé a fleurir le 13 mai. La floraison dure une quinzaine de jours normalement donnant des petites fleurs bleues dans la matinée, puis vers 15 h, les pétales des fleurs tombent (phénomène dit de thermonastie). Des fleurs naîtront les futurs capsules dans lesquelles seront contenus les graines.

La météo de cette année, étant un peu capricieuse avec des températures trop basses et un temps pluvieux au quotidien, n'a pas permis au lin de s'épanouir correctement. La floraison est de ce fait plus longue.

Prochain rendez-vous : la récolte prévu mi-août..

 

Annonce Festival de la Viande 2013

2/Mai/2013

 

 

Le dernier week-end d'août se tiendra le Festival de la Viande à Evron en Mayenne. Et nous aurons le privilège et l'honneur d'y être présent avec 3 animaux : Gourmet et Galette déjà habitués au salon plus un boeuf fini. Egalement de la dégustation de nos produits Wagyu sera proposée sur notre stand avec un chef cuisinier et/ou un boucher. Depuis peu nous recevons des journalistes à la ferme, Ouest- France nous ont déjà annoncé au festival d'Evron. Nous tenons à être prêt le moment venu.

 

 ouest france.fr     

 Festival de la Viande

 

Foire internationale de Rennes 2013

23,24/Mars/2013

 

La foire internationale de Rennes se déroule du 23 mars jusqu'au 1 avril au Parc des Expositions. Néanmoins, la foire agricole où plus de 400 bovins y étaient présents n'a lieu que sur le premier week-end. Cette manifestation fût pour nous la première occasion de présenter nos animaux Wagyu au grand Public. C'est Gourmet (taureau de 18 mois ) et Galette ( génisse de 17 mois) qui ont représenté l'EARL Miyabi.

Le public a été nombreux a s'arrêté sur notre petit stand. L'étonnement premier reste le calme des animaux puis la finesse du poil de Gourmet. Il a apprécié l'originalité de notre projet dans sa globalité et se dit impatient à vouloir déguster le persillé de la viande. Les premiers boeufs seront prêts courant de cet été.

Nous sommes très contents de ces 2 journées et nous remercions toutes les personnes avec qui nous avons échangé.

Promis, nous reviendrons l'année prochaine …. peut-être avec une dégustation !!

 

EARL MIYABI

La Maison Neuve

35370 BRIELLES

Tél 02 99 96 90 92